Au matin du 2 mars 2007, j’entends le bruit d’un hélicoptère près de mon bureau. Le brouillard est épais et le bruit se rapproche. Quelle fut ma surprise de voir atterrir un hélicoptère de l’armée sur le terrain de foot du Collège. En fait, le brouillard étant tellement épais, le pilote a préféré se poser afin de ne pas prendre de risques inutiles. Il ne m’a pas fallut beaucoup de temps afin de rédiger une première page d’un faux-Matin à ma façon !